DFP Hôtellerie et Restauration A2

Le DFP Hôtellerie et Restauration A2 atteste de la capacité à comprendre et à communiquer en français dans le domaine du tourisme et de la restauration

Hôtellerie et restauration A2

Nouveau

 

 

Le Diplôme de français professionnel HÔTELLERIE ET RESTAURATION A2 atteste de la capacité à comprendre et à communiquer en français dans le domaine du tourisme et de la restauration.

Niveau

Le Diplôme de français professionnel HÔTELLERIE ET RESTAURATION A2 valide une compétence en français de niveau A2 sur le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). A ce niveau, le candidat dispose des compétences langagières suffisantes pour réaliser des actes de communication professionnelle simples et limités dans un contexte connu et prévisible.

Public

Le Diplôme de français professionnel HÔTELLERIE ET RESTAURATION A2 est destiné aux étudiants et aux professionnels de l’hôtellerie et de la restauration.

Compétences évaluées

Le Diplôme de français professionnel HÔTELLERIE ET RESTAURATION A2 évalue le niveau atteint en compréhension écrite (30 points), expression écrite (10 points), connaissance du lexique (10 points), compréhension orale (25 points), expression orale (25 points) en mettant l’accent sur la compétence de communication et les savoir-faire.

2 sessions par an, dans les centres agréés DFP :

  • en mai/juin

  • en décembre

 

DFP tourisme et hôtellerie B1

Le DFP tourisme et hôtellerie B1 certifie une compétence fonctionnelle à communiquer en français, dans des situations relevant des métiers du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration.

Diplôme de français professionnel tourisme et hôtellerie B1

Le DFP tourisme et hôtellerie B1 certifie une compétence fonctionnelle à communiquer en français, dans des situations relevant des métiers du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration.

 

Niveau

Le DFP tourisme et hôtellerie B1 valide une compétence en français de niveau B1+ (degré élevé du niveau seuil) sur le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL). Il correspond à environ 360 heures d’apprentissage, soit, par exemple, 240 heures de français général et 120 heures de français de spécialité. A ce niveau, le candidat est capable d’utiliser efficacement le français.

Public

Le DFP tourisme et hôtellerie B1 est réservé aux candidats dont le français n’est pas la langue maternelle. Il s’adresse à toute personne travaillant ou souhaitant travailler dans les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie ou de la restauration, dans des structures variées :

  • Organismes de promotion touristique : syndicats d’initiative, offices de tourisme,

  • Associations de tourisme,

  • Agences de voyages : voyagistes (tour-opérateurs), distributeurs, agents de réceptif,

  • Clubs de vacances, villages de vacances,

  • Parcs de loisirs,

  • Transporteurs,

  • Hôtels indépendants,

  • Chaînes hôtelières,

  • Résidences de tourisme, auberges de jeunesse,

  • Restaurants.

Utilisateurs

  • Entreprises ou institutions souhaitant s’assurer des compétences de leurs collaborateurs ou futurs collaborateurs à communiquer en français dans les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration.

  • Etudiants et/ou individuels ayant besoin d’une certification officielle de leurs compétences en français pour valider et/ou compléter un diplôme académique ou disposer d’un diplôme adapté aux exigences du monde professionnel, reconnu par de multiples entreprises.

  • Ecoles ou Universités qui souhaitent valider un niveau de français à la sortie de filières professionnelles.

Compétences évaluées

Le DFP tourisme et hôtellerie B1 est un examen de langue qui n’entre pas dans les domaines de spécialité. Les connaissances et savoir-faire propres aux secteurs ne relèvent pas, en tant que telles, de l’évaluation et doivent donc être acquis en langue maternelle ou une autre langue, selon les cas.

Le DFP tourisme et hôtellerie B1 est élaboré en fonction des savoir-faire langagiers et communicatifs nécessaires dans l’activité professionnelle.

Afin de faciliter l’évaluation, ces savoir-faire sont répartis par aptitude.

Modalités

Le DFP tourisme et hôtellerie B1 comporte 2 catégories d’épreuves :

  • les épreuves passées à l’écrit conçues et corrigées à Paris sous la responsabilité de la CCI Paris Ile-de-France.

  • les épreuves passées à l’oral conçues à Paris, organisées et passées sous la responsabilité du Centre local d’examens.

Les épreuves ne sont pas notées mais appréciées en termes de REUSSI/NON REUSSI (R/NR). Pour obtenir le diplôme, le candidat doit réussir au moins 6 des 8 épreuves et ne pas avoir 2 échecs dans une même aptitude.

Aucun niveau préalable de diplôme ou de formation n’est exigé pour se présenter à l’examen.